L'ACCOMPAGNEMENT PATRIMONIAL : PLUS QU'UNE EXPERTISE, UNE PHILOSOPHIE 

 

Private Equity ou titres non cotés sur les marchés boursiers traditionnels

DEFINITION

Le Private Equity, activité financière désignée en français sous le nom de capital-investissement, est un actif tangible et consiste à investir par apport de capitaux propres dans des sociétés non cotées. Ces prises de participation majoritaires ou minoritaires permettent de financer les différents stades de développement des PME non cotées. Il existe ainsi quatre segments de marché selon le cycle de vie de l’entreprise :

  • Le capital-risque correspond au moment de la création de l’entreprise ;
  • Le capital-développement coïncide avec la phase d'expansion de l’entreprise présentant un fort potentiel de croissance ;
  • Le capital-transmission (LBO) concorde avec l’étape de cession ou de reprise de l’entreprise ;
  • Le capital-retournement correspond à la phase des difficultés financières passagères ou récurrentes

Pour accéder au Private Equity, les investisseurs particuliers bénéficient de deux outils :

  • L’investissement en direct dans des PME : ce moyen nécessite une connaissance exacte du marché et de la PME elle-même.  Il exige, en outre, considérablement du temps pour choisir, suivre et céder sa participation ;
  • L’investissement dans des fonds de Private Equity tels que les Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI), des Fonds Communs de Placement à Risque (FCPR) ou des Fonds d’Investissement de Proximité (FIP).

Le Private Equity offre des attraits évidents :

  • Un potentiel significatif de performance absolue à long-terme ;
  • Une décorrélation historique avec les classes d’actifs traditionnelles ;
  • Une fiscalité avantageuse selon les enveloppes d’investissement. Par exemple, une réduction à l’IR (18%) ; une réduction  d’l’ISF (50%), une exonération totale ou partielle des plus-values réalisées, une exonération de la base imposable à l’ISF.

Toutefois, ces avantages s’accompagnent de contraintes telles qu’une indisponibilité du capital investi pendant 8 à 10 ans et un risque élevé de perte en capital.

Au-delà de la dimension financière, le Private Equity joue un rôle économique et social réel en participant directement au développement de l'économie, à la création d’emplois et à l’innovation. Il contribue à la création de valeur à la fois dans les entreprises traditionnelles et high-tech.

 

NOTRE ROLE

Comme le Private Equity constitue une classe d’actifs à part entière, il s’intègre dans une stratégie d’optimisation du couple rendement/risque en diversifiant le portefeuille. Selon le patrimoine du client, son appétence pour l'entreprenariat, son horizon d’investissement, sa sensibilité au risque, ses objectifs financiers et fiscaux recherchés, nous élaborons la stratégie d'investissement, sélectionnons les entreprises ou les gérants et évaluons au fil du temps les choix opérés.

 

NOTRE VALEUR AJOUTEE

Afin d’optimiser la réussite de l’investissement du client dans le Private Equity, nous recherchons indépendamment et rencontrons régulièrement les acteurs du Private Equity en France.

Ceux-ci ont la mission de choisir des entreprises, de gérer les prises de participations et de les céder en respectant une stratégie d’investissement et un calendrier fixé par la durée de vie du fonds ou par les fondateurs. Le succès de l’investissement dépend des compétences de l’équipe à sélectionner les entreprises avec un potentiel de croissance mais aussi à générer ou accompagner activement et dans le temps les conditions de cette croissance dans ces sociétés.

Ce travail de veille et d’analyse active réalisé par nos experts en interne et nos partenaires spécialisés contribue à réduire significativement le risque pris en investissant au capital des PME française.